Après 10 années riches d’enseignement en tant que chargée de communication d’un grand groupe, Caroline Klein crée sa propre agence en 2018 : C Tout Com’. Ce projet est né de la volonté de mettre son savoir-faire au service des entreprises. C’est un métier qui demande des compétences précises, pour mener des stratégies efficaces et valoriser l’entreprise dans un contexte fortement concurrentiel où la communication est omniprésente. Pour Caroline, la communication est une stratégie à part entière ! 

Caroline, peux-tu nous expliquer ton parcours ? 

J’ai occupé un poste passionnant au sein d’un groupe important et cela m’a permis d’acquérir des compétences transversales, essentielles à mon métier. J’y ai entre autre créé un challenge interne valorisant le travail de l’ensemble des collaborateurs du groupe. Ce dernier a servi à animer un outil de gestion managériale, basé sur la valorisation des actions individuelles et collectives transposables à tout le groupe. C’est à cette époque que m’est venue ce qui deviendrait plus tard la devise de mon agence : Communication & Performance

Quelles sont les qualités que doit posséder un bon communicant ?

La qualité première est de savoir écouter, pour comprendre ce que veulent dire et ce que ressentent les clients. La majeure partie de mon travail réside dans cet échange, où l’empathie doit être au cœur de la réflexion. Ensuite, il faut rester en veille permanente, car l’information est la matière première du communicant.

Les entreprises ont parfois tendance à négliger la communication, pourquoi ? 

Les chefs d’entreprises relèvent des défis quotidiens pour avancer et il leur est parfois difficile de prendre du recul sur l’image de leur entreprise. Mon rôle consiste justement à leur faire prendre conscience de l’importance de la communication en leur montrant ce qu’ils ne voient pas, afin de les convaincre et de les orienter vers des stratégies payantes. Mon objectif est d’aider les entreprises à obtenir des retombées positives, durables et solides. C’est ce que j’apprends à mes étudiants : la force de vente n’est pas optimale si l’image et les valeurs de l’entreprise ne sont pas clairement définies.

Quelle est ta force en tant qu’indépendante ?

La question du budget alloué à la communication est évidemment centrale. Là où j’apporte une solution, c’est que je me place en tant que prestataire de services : le client n’a donc pas de charges à payer et peut choisir le forfait adapté à ses besoins (actions ponctuelles ou nombre d’heures hebdomadaire). J’offre une souplesse que les grosses agences n’ont pas forcément et une solide expérience au sein d’un grand groupe. Le tout porté par une fibre commerciale, qui me permet de valoriser mon client afin qu’il atteigne les objectifs qu’il s’est fixé. 

Pourquoi avoir choisi de rejoindre EFFICIA ?

Les personnalités dynamiques, motivantes et positives de Cécile et Virginie m’ont convaincue ! De plus, en tant qu’indépendante il est important pour moi d’aller à la rencontre des autres pour échanger et partager mes compétences. Depuis, j’ai aussi le plaisir d’être rédactrice du Mag Efficia Vannes. Ce qui me permet de mettre mon savoir-faire au service du réseau. 

commodo id, Praesent ut libero. sed ultricies libero

Pin It on Pinterest

Share This